Aller au contenu principal
Archives

LES RUINES CIRCULAIRES - ARCHÉOLOGIE D'UNE DISPARITION

Une installation-performance de David Ayoun et Esther Mollo
Co-produite par le Théâtre Diagonale et l'Université de Lille (Airlab)

Du jeudi 17 novembre au jeudi 15 décembre

Vernissage : jeudi 17 novembre à 18h
Réservation visite de groupe : contact@lesruinescirculaires.art

Depuis 2016, David Ayoun et Esther Mollo développent une recherche qui interroge notre relation à la technologie : comment nous façonne-t-elle en même temps que nous la façonnons ? Réalisée en collaboration avec les chercheuses Ariane Martinez (laboratoire CEAC) et Sarah Troche (laboratoire STL), Les Ruines circulaires propose une réflexion sur la fragilité de notre humanité contemporaine au temps de l’émergence de l’intelligence artificielle et de la robotique. Une expérience physique et sensorielle où deux corps nus et fragiles se confrontent à la sophistication mécanique d’un dispositif numérique, empruntant au récit fantastique et à la science-fiction.

Les Ruines circulaires est le titre d’une nouvelle de Jorge Luis Borges ici très librement adaptée. On y trouve l’idée du rêve dans le rêve, la notion de ruine (corporelle et spatiale), la notion de cercle et de cycle qui ont inspiré la mise en espace du dispositif et la mise en scène de la performance.

 

Dates des performances à l'Espace culture

  • 17/11/2022 à 18h
  • 25/11/2022 à 12h30
  • 06/12/2022 à 15h et 18h
  • 15/12/2022 à 12h30 et 18h30

 

 

Résidences Airlab

Les résidences Airlab offrent à des artistes de travailler au sein d’un laboratoire de recherche universitaire durant un trimestre afin de croiser les processus de création et de recherche, mais aussi d’échanger sur des méthodologies et des connaissances, au service de la production artistique et dans une visée de diffusion et de valorisation des travaux des artistes et des chercheurs.

Ces résidences débouchent sur la production d’œuvres inédites donnant un nouveau regard sur les travaux de recherche.

En 2021-2022, deux projets ont été soutenus. Plantoidori de Dewi Brunet présenté en septembre et le projet Ruines circulaires de David Ayoun et Esther Mollo présenté en novembre.