Aller au contenu principal

2ème Festival inter-universitaire du spectacle vivant

DU 23 mars au 10 avril 2020

La deuxième édition du festival inter-universitaire du Spectacle Vivant de l’Université de Lille innove et s’annonce pleine de surprises.

Cette année, les candidats ont été plus nombreux : parmi 27 compagnies venues de toute la France, 8 ont été sélectionnées, dont l’Université d’Aix-Marseille, de Bordeaux, de Strasbourg ainsi que Sciences Po Lille. Elles se produiront dans les équipements culturels de l’Université de Lille entre le 30 mars et le 10 avril. Le lauréat de cette compétition aura la chance de présenter sa création à La Ferme d’en Haut de Villeneuve d’Ascq le 13 mai prochain.

Notre mission est de mettre en valeur les talents des étudiants, mais aussi de les accompagner sur la voie de la professionnalisation à l’aide d’un jury professionnel et du soutien des structures culturelles partenaires. 

Cette année, nous faisons le pari d’un festival qui se déroulera sur 3 semaines. Avant la semaine de compétition, nous découvrirons les restitutions des ateliers de pratiques artistiques, mais aussi des performances, des rencontres professionnelles, exposition, visites insolites, spectacle à la Comédie Française, projections qui viendront rythmer ce temps fort de notre saison culturelle.

En 2019, notre festival a accueilli plus de 1000 spectatrices et spectateurs, c’est encore plus nombreux-ses que nous vous espérons cette année.

Vive notre printemps du théâtre, que la fête commence ! 

Delphine Chambolle
Vice-Présidente Culture

My paradoxical knifes

Festival du Spectacle Vivant   Performance

Forum - Campus Pont de Bois, Villeneuve d’Ascq

Performance d’Ali Moini - Compagnie Selon l’Heure

Paré d’une vingtaine de couteaux aux lames différentes, accrochés partout sur son corps, le danseur et chorégraphe iranien Ali Moini entame à la manière des derviches tourneurs une giration sacrée, effaçant à chaque rotation un poème inscrit sur le sol. Il fait surgir, dans cette performance en solo, une sorte de transe insolite emportée par l’élan de ce qui finit par ressembler à une robe de couteaux. 

Ali Moini © Remi Angeli