Aller au contenu principal

Faire théâtre de tout

Atelier encadré par Catherine Gilleron

L’atelier - ouvert à tous niveaux - se déclinera comme les années précédentes en deux grandes étapes : travailler le jeu théâtral, mais aussi le « collectif de jeu » ; et ensuite travailler la mise en espace d’un corpus de textes pour la présentation des travaux.

Par des exercices le jeu théâtral sera abordé dans ses aspects « individuels » mais aussi et surtout « collectifs ».

  1. Exercices ludiques pour s’échauffer, prendre confiance en soi et en les autres. Travailler la concentration, la mémorisation, la voix, le corps dans l’espace. Travail sur les humeurs, les émotions.
  2. Importance du « groupe » qui se constitue au fur et à mesure : écoute, regard, confiance, et bonne humeur !
  3. Notion de mise en espace, rôle de la lumière, du son, des images le cas échéant…

Montage et présentation : Love and peace !

 

Au début était l’amour… Love ! Love ! Love !

On se disait l’amour c’est un bon thème de travail !

Le sentiment le plus fort de nos vies à ce qu’on lit partout : le bouleversement, le désir, le don de soi, romantisme ou passion brûlante….

L’amour : un sujet prépondérant de la littérature, de celle de gare aux Académies, des grandes Histoires aux bluettes, de la poésie à la chanson, des lettres aux réseaux sociaux, des essais scientifiques aux beaux-arts… Tant de textes, d’œuvres dans lesquels on aime, on s’aime, on espère aimer, « tomber en amour », être aimé.e en retour…

 

Mais en temps de guerre ?

C’est où l’amour ? C’est quoi ?

Attaché à une aile de la colombe de la paix ? comme le clamait la jeunesse des années 70 contre la guerre au Vietnam.Peace and Love !

Ou, comme le raconte la majorité des grands mythes de l’humanité, associé aux flèches, dagues, poison, kalachnikoff, à la jalousie, au désir de possession, de domination, à l’abandon, au désespoir, à la mort ? Aimer à perdre la raison…

Sentiment ou jeux de séduction ? Eau de rose ou cyanure ? Corps ou âme ? Construction ou destruction ?  Les histoires d’amour finissent mal… en général ?

 

Autant de pistes de choix des textes que nous travaillerons ensemble, pour la présentation publique de nos travaux.

Catherine Gilleron // Comédienne, elle a joué avec le théâtre de la Découverte à la Verrière dans une vingtaine de spectacles et a travaillé avec de nombreuses compagnies régionales (théâtre Octobre, théâtre de l’Aventure….). Elle a également mis en scène, écrit et adapté pour le théâtre de la Découverte, la compagnie l’Indépendante, le CDN de Nancy et tourné sous la direction de Daniel Cooreman, Gérard Mordillat, A. Kechiche…

Le mardi de 20h à 22h
Lieu : Théâtre de la Verrière - 28 rue Alphonse Mercier - Lille
Reprise le 4 octobre

 

Inscrivez-vous !