Aller au contenu principal

Rencontres, échanges, débats

Judéité et modernité européenne

Citéphilo   Rencontres scientifiques

Auditorium du Palais des Beaux Arts - Lille

En partenariat avec Citéphilo 2019 et le séminaire « Ecrivains et artistes juifs »

Avec : 

  • Jean-Claude Poizat, professeur de philosophie, agrégé et docteur, rédacteur en chef adjoint de la revue Le Philosophoire.
    A notamment publié : Apprendre à philosopher avec la philosophie juive (Ellipses, 2019) ; Intellectuels et juifs en France aujourd’hui : de l’enthousiasme des années 60 à la déception des années 2000 (Le bord de l’eau, 2013)
  • Marc Goldschmit, agrégé de philosophie et HDR, directeur de programme au Collège international de philosophie (2019-2025).
    A notamment publié : L’opéra sans rédemption ou Éros musicien (Aedam Musicae, 2017); L'écriture du messianique. La philosophie secrète de Walter Benjamin (Hermann, 2010) ; L’hypothèse du Marrane (Du Félin, 2014) 

Modération : Nelly Wolf Kohn, Agrégée de lettres modernes, professeure émérite à l’Université de Lille, où elle dirige le séminaire Ecrivains et artistes juifs.
A notamment publié : Le peuple à l’écrit : de Flaubert à Virginie Despentes (Presses Universitaires de Vincennes, 2019) ; Proses du monde : les enjeux sociaux des styles littéraires (Presses Universitaires du Septentrion, 2017) ; La vie des Glouk (Pont 9, 2016) 

Cette rencontre a pour principal motif une inquiétude partagée concernant le sort des Juifs dans la modernité européenne, et plus particulièrement dans la société française, où les agressions et les crimes antisémites scandent l’actualité depuis plus d’une décennie. Selon les auteurs, cette sombre « actualité » de la question juive n’aurait rien de conjoncturel ; elle serait la traduction de mouvements tectoniques touchant aux structures les plus profondes de la société – ou à ce qu’il est convenu d’appeler, depuis Spinoza, le « problème théologico-politique ». Un tel problème n’intéresse pas seulement les Juifs, mais tous ceux qui ont à cœur de penser et de préserver les conditions de possibilité d’une société à la fois démocratique, ouverte et juste. La persistance du fait juif dans la modernité peut-elle être considérée comme une énigme ? 

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Restez informés !

Suivez-nous sur
Facebook | Twitter | Instagram