Aller au contenu principal

Conférence : « Pourvu qu’ils restent à la campagne ! »

Patrimoine scientifique   Rencontres, échanges, débats

Ferme d’en Haut - Villeneuve d’Ascq

 L’enseignement de la botanique dans les écoles normales en France au tournant du XXe siècle

L’introduction progressive d’un enseignement des sciences de la nature à l’école, dès la deuxième moitié du XIXe siècle, implique une meilleure formation des élèves-maîtres et -maîtresses dans les écoles normales, sans pour autant transformer ces écoles en instituts agronomiques ! Elle entraîne alors l’élaboration de différents plans d’études pour l’administration scolaire et représente un nouveau marché lucratif pour un très grand nombre d’entreprises, dont les Établissements Auzoux. C’est aux conséquences de cette introduction que s’intéresse cette recherche : Quels contenus d’enseignement ? Pour quelles finalités ? Quelles entreprises ? Pour quels aménagements et quels matériels ? Autant de questions pour lesquelles des éléments de réponse seront donnés lors de cette rencontre.

Intervenant : Johann-Gunther Egginger, maître de conférences en Sciences de l’éducation, Centre de Recherche et d’Études Histoire et Sociétés (CREHS), Université d’Artois 

Animée par : Régis Courtecuisse, professeur des universités, directeur du Laboratoire des sciences végétales et fongiques, Faculté de pharmacie de Lille (LGCgE, ER4), Université de Lille

Gratuit sur réservation *

* Pour effectuer votre inscription, vous allez être redirigé vers un service extérieur à l’université (Eventbrite).
Inscription obligatoire
Places limitées

Retour

Restez informés !

Suivez-nous sur
Facebook | Twitter | Instagram