Aller au contenu principal
Archives

Le cabinet des merveilles, objets de patrimoine de l'Université de Lille

Patrimoine scientifique

Kino - Campus Pont de Bois, Villeneuve d’Ascq

Parution du livre aux éditions Invenit

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, l’Université de Lille a eu le plaisir, le 18 septembre 2020, de présenter un ouvrage qui fait la part belle aux collections patrimoniales.

Renouant avec la tradition des cabinets de curiosités, ce très bel ouvrage richement illustré met en valeur l’éclectisme des collections accumulées au fil du temps par l’Université de Lille. Une cage de Faraday, un marteau d’eau, un sismographe, un ornithorynque naturalisé, une dent de narval, un crâne et un cœur humains éclatés, un magnifique in quarto ou encore un antique papyrus… Qu’ont donc en commun tous ces objets, sinon qu’ils ont été réunis là par l’insatiable curiosité qui anime les professeurs et les chercheurs depuis le milieu du XIXe siècle.

Organisé en 7 chapitres, La lumière et l’électricité, L’eau et l’air, Les astres et le temps, La terre et la végétation, Les animaux, L’humain, Le langage et la transmission, le livre brosse par ailleurs le portrait de grandes figures, comme Louis Pasteur ou Albert Calmette, qui ont marqué l’histoire de l’Université. Enfin, 7 écrivains se sont chacun intéressés à un objet bien particulier, apportant à cet album un contrepoint littéraire non dénué de fantaisie et de souffle.

 

Le livre "Le cabinet des merveilles, objets de patrimoine de l'Université de Lille" est actuellement en vente à la librairie Place Ronde (8 place de Strasbourg 59 800 Lille).
Ouverture du mardi au samedi de 11h à 14h et de 15h à 19h
Tarif : 30 euros (-5% sur présentation de la CMS)
Réservation possible par mail : place-ronde@orange.fr (ou au 03 20 54 75 31)

 

Focus sur la couverture du livre

Restauration de la tapisserie « L’homme fait son nid… » de Jean Lurçat 

La tapisserie L’Homme fait son nid et tourne ses regards vers l’horizon terrestre acquise en 1953 par la Faculté de Droit de Lille a bénéficié d’une restauration, financée par la Direction Culture et réalisée par les Ateliers d’Aubusson, lui permettant de retrouver ses couleurs et son éclat. Elle a été réinstallée dans la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales en salle R0006. Cette œuvre a été choisie pour illustrer la couverture de l'ouvrage Le cabinet des merveilles.

éditions invenit